Omnirig – Remote SDR

Omnirig est une application d’interfaçage permettant de contrôler différents émetteurs récepteurs par une application tierce comme (YONIQ-SSTV, WSJT-X…) . Elle pilote par exemple le passage en émission ou la fréquence de réception.

Architecture

Beaucoup d’applications pour radioamateurs nécessitent de communiquer avec l’émetteur-récepteur en utilisant la fonction CAT (Computer Aided Tuning) . Omnirig permet de lier plusieurs applications en parallèle avec tous types d’émetteur-récepteur en passant par une liaison série.

Pour communiquer avec le navigateur web qui gère Remote SDR, les possibilités sont limitées pour des raisons de sécurité. Il faut passer par le réseau LAN avec les protocoles Http ou Websockets. Pour s’adapter à ces contraintes, on va rajouter le logiciel VSPE (Virtual Serial Port Emulator) pour passer d’une liaison série au réseau LAN

WSJT-X – Omnirig – VSPE – Remote SDR

Pour arriver à faire communiquer tout ce petit monde, la seule solution est de passer par le processeur de traitement (Raspberry ou Orange Pi) de Remote SDR. Et pour compliquer encore un peu, il faut surtout lancer en premier VSPE.

Installation VSPE

Allez sur le site d’EterLogic et téléchargez VSPE (en général, la version 64 bits).
http://www.eterlogic.com/Downloads.html

Installez le logiciel. À chaque lancement, un pop-up vous demande la licence. Répondez « Non ».

Cliquez sur le connecteur avec l’étoile rouge pour créer un connecteur série virtuel de type « connector ».

Choisissez un numéro de connecteur. Ici le 20. Prendre n’importe quel numéro, mais pas dans les premiers chiffres souvent occupés par des ports série USB physique d’appareils branchés au PC. Ne pas cocher la case ‘baud rate’.

VSPE Connector COM20

Ensuite créer un périphérique entre COM20 et le réseau LAN de type UDP Manager.

VSPE – UDP Manager

Positionnez les paramètres du port série COM20. Choisissez une vitesse, la valeur à peu d’importance, le débit échangé est faible. Il faudra reproduire les mêmes paramètres dans Omnirig.

COM20 paramètres

Définir les paramètres côté UDP.

UDP port 8008

Mettre l’adresse IP du Raspberry Pi ou de l’Orange Pi qui traite Remote SDR en réception. Pour le port mettez 8008 dans les 2 sens.

Lancez l’émulation de l’ensemble avec la flèche verte. Le système doit vous afficher 2 lignes en verts « Initialization OK ».

À ce stade, tout ce qui arrive sur le port série virtuel 20, en provenanve d’Omnirig, est transmis vers le processeur de Remote SDR en UDP sur le port 8008. Et de même dans l’autre sens.

Sauvegardez cette configuration dans un fichier. Vous pouvez également prendre le fichier RemoteSDR.vspe déjà disponible avec le code source de Remote SDR disponible dans le dossier remsdr_Omnirig. Attention à adapter l’adresse IP à votre configuration.

Installation Omnirig

Allez sur le site DX-Atlas / Afreet
http://www.dxatlas.com/omnirig/
et vous téléchargez Omnirig et au passage le logiciel Client.exe qui servira éventuellement de test d’Omnirig. Ici je préconise la version initial écrite par  VE3NEA car il est facile de rajouter le fichier RemoteSDR.ini qui décrit l’interface vers Remote SDR. Elle est reconnaissable parce qu’elle ne comporte que 2 onglets pour piloter 2 transceiver. Une autre version 2.1 avec 4 onglets existe et a été développé par HB9RYZ.

Allez dans le dossier :
/var/www/html/remsdr_Omnirig , faites une copie du fichier RemoteSDR.ini et déposez-la dans le dossier Rigs d’Omnirig. En général dans :
C://Programmes(x86)/Afreet/Omnirig/Rigs
Ce dossier contient toutes les spécifications propres à chaque transceiver.

Lancez Omnirig, sélectionnez RemoteSDR et mettez les paramètres du port série similaire à ceux de VSPE.

Premier Test

Il faut lancer en premier VSPE, avant Omnirig. Lancez Omnirig et laissez le ouvert en n’appuyant pas sur OK. Remote SDR peut être lancé à votre convenance. Une zone verte avec la mention Omnirig doit apparaitre dans la barre supérieure de Remote SDR.

On peut au niveau de VSPE COM20, voir les messages qui entrent en provenance d’Omnirig.

Messages Omnirig vers VSPE

‘IF;’ correspond à une demande à Remote SDR de la fréquence.’ TX;’ à une demande si TX On ou Off. Sur l’onglet sortant on voit la réponse de la fréquence « IF… ». Remote SDR ne répond pas à » TX; », mais obéit à l’ordre « TX1; » pour émettre et « TX0; » pour passer en réception.

Les commandes partent de Omnirig, passe à VSPE COM20 puis VSPE UDP pour rejoindre le processeur Raspberry Pi ou Orange Pi par le réseau . Il échange avec le navigateur web via le port 8003 des paramètres et les réponses prennent le chemin inverse.

Attention, si la fenêtre Omnirig est fermée, les échanges ne se feront plus sauf si vous avez une application connectée à Omnirig.

Test avec « Client.exe »

Avec le logiciel « Client.exe » disponible sur le site de DX-Atlas, vous pouvez tester l’état du Rig1 uniquement.

Dans le champ FREQA, rentrez une fréquence OM ex: 144325000 et appuyez sur Set pour l’envoyer à Remote SDR côté réception. Il semble qu’avec Omnirig, on ne peut envoyer des fréquences supérieures à 2GHz environ. Au-delà, cela bloque ou envoie des fréquences négatives.

Connexion à une application

De nombreuses applications permettent de se connecter à un transceiver de radio amateur avec Omnirig. Lancez là et mettre Omnirig1 ou 2 en paramètre CAT. A ce stade, il vous sera possible d’échanger avec Remote SDR. A ce jour Remote SDR, n’échange que les fréquences de réception et le passage en émission ou réception. Il n’y a pas d’échanges plus détaillés comme le mode USB/LSB etc. Si une demande se fait jour, il sera possible d’étendre le nombres de paramètres échangés.

WSJT-X – Remote SDR – QO-100

Si vous souhaitez faire du FT8 sur QO-100 avec Remote SDR et WSJT-X, il ne faut pas imposer la fréquence de réception depuis WSJT-X. Comme mentionné plus haut, Omnirig ne passe pas les fréquences au-dessus de 2GHz. Laisser une fréquence quelconque dans WSJT-X et positionnez dans Remote-SDR la fréquence de travail en réception et en émission. Par contre, Remote-SDR prendra en compte le passage en émission demandé par WSJT-X.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.