Remote SDR V5 – Installation image Raspberry 4B ou Orange Pi

Raspberry 4
Orange Pi zero 2

Voici la procédure détaillée pour installer Remote SDR en version 5, sur un Raspberry Pi 4B disposant au minimum de 2 Go de mémoire ou un Orange Pi Zero 2. Les dernières images écrites pour une carte SD de 16 Go ou plus sont disponibles sur Github.

Installation de l’image

  • Téléchargez l’image correspondant à votre carte sur Github
    https://github.com/F1ATB/Remote-SDR/releases
  • Dezipez l’image
  • Gravez l’image sur une carte micro SD 16GB minimum avec un logiciel sur PC comme Win32diskmanager
  • Raccordez un SDR Pluto ou HackRF One et RTL-SDR ou SDR Play
  • Raccordez le Raspberry/Orange au réseau local ethernet
  • Mettez le Raspberry/Orange sous tension
  • Allez sur votre box pour trouver l’adresse IP qui a été attribué au Raspberry/Orange Pi
  • Tous les codes sources de Remote SDR sont dans le dossier /remsdr

Configuration Hardware

Un seul Raspberry PI 4 est nécessaire avec un Adalm-Pluto ou un HackRF en émission et un RTL-SDR en réception.

Rpi4 – Pluto
Rpi4 – HackRF – RTL-SDR
Deux Orange Pi Zero 2

Depuis la version 2.5 de Remote SDR, il est possible de connecter 2 HackRF One à un seul Raspberry.

Configuration de F1ATB adaptée à QO-100 avec 2 HackRF One

D’autres SDR comme les RSP1 ou RSP1A sont traités également.

RSP1A

Lancement de Remote SDR

Vous lancez l’application sur l’adresse du récepteur:

Il faut un navigateur récent comme Chrome, Edge ou Firefox.

http://<ip du Rasperry Pi>

Notez que tous les échanges (video, audio) à partir de la version 5, se font en https sur le port habituel 443.

En parallèle, il est possible de s’interfacer avec Gpredict via le port 8006 pour le récepteur et 8007 pour l’émetteur.
Il est également possible de se connecter via VSPE avec des interfaces standards Omnirig.

L’accès se fait par le protocole sécurisé https afin de pouvoir accéder au micro et à certaines fonctions de traitement du navigateur. À votre première connexion, vous aurez un message d’alerte de sécurité en raison d’un certificat de sécurité auto signé et non pas certifié par un organisme accrédité.

Ne vous inquiétez pas et cliquez sur paramètres avancés.

Message d’alerte qui sera adapté à votre adresse IP

Pages principales

Page d’accueil
Récepteur / Emetteur
Page des paramètres « Settings »

La page Settings permet de définir les paramètres de votre émetteur récepteur. Il faut rentrer une clé d’accès ( 1234 par défaut) pour pouvoir les modifier. Il est important de définir le modèle du SDR connecté.

De même, il faut rentrer la clé d’accès pour pouvoir émettre.

Adaptation à QO-100

Pour compenser la dérive en fréquence des LNB, Remote SDR peut se caler sur les balises de QO-100 et compenser la dérive. Il faut, pour faciliter l’acquisition des balises, donner une fourchette en fréquence de recherche compatible des dérives de votre installation avec les températures d’été ou d’hiver. Par exemple +-30kHz et mettre cela dans le tableau RX configuration / Frequency Bands.

Ici une bande de 45kHz autour de -150kHz est définie.

PILOTE

Il est possible de partager le récepteur entre plusieurs utilisateurs. Mais seule une personne peut piloter le curseur de la voie audio. Elle a droit à la lumière verte sur « SDR RX Pilot ». Les autres personnes connectées sont au rouge.

Le propriétaire du système peut forcer sa position de pilote. Pour se définir propriétaire, il faut rentrer dans la page « Settings » une clé d’accès identique à celle du fichier AccessKey.txt dans le dossier /remsdr. Par défaut « 1234 », mais il est recommandé de la personnaliser.

Test Rapide des SDR

Vous pouvez faire un test rapide pour vérifier que le ou les SDR connectés sont visibles par le Raspberry/Orange Pi. Allez sur la page Tools et cliquez sur « List USB devices ».

Page des outils « Tools »

Reset Anciennes Configurations

Page des outils « Tools »

Il n’est pas impossible qu’une ancienne configuration perturbe le premier démarrage de Remote SDR V5. Dans ce cas, faite un « Reset » des paramètres enregistrés localement dans votre navigateur.

Personnalisation de l’installation système

Vous pouvez, mais ce n’est pas obligatoire, personnaliser l’installation du système sur votre Raspberry/Orange Pi. L’image sur Github est configuré en langue anglaise, clavier US et heure GMT. Accéder au Raspberry (user pi, mot de passe : remsdr) ou l’Orange Pi (user root, mot de passe : remsdr) en ssh et tapez :

raspi-config ou armbian-config

Dans la rubrique ‘Localisation’ vous pourrez introduire vos préférences.

Vous pouvez de même accéder au Raspberry/Orange Pi en mode graphique en utilisant l’extension VNC de chrome ou d’une application dédiée.
utilisateur : root pour l’Orange Pi et port 5901
mot de passe : remsdr

Tous les sources sont dans le dossier /remsdr .

Refroidissement

Si vous utilisez intensément votre application Remote SDR, pensez à mettre un radiateur sur le CPU. Le taux de charge est important : autour de 60%.

Ne visualisez pas Remote SDR sur un moniteur connecté au Raspberry/Orange et tournant dans le navigateur web. Si cela est possible, la charge de calcul sera trop importante et cela se traduira par des pertes d’audio et la surchauffe du processeur.

Sécurité

Je vous recommande d’installer un dispositif de sécurité sur l’alimentation des amplificateurs comme décrit ici.

Mise à jour

À partir de cette version 5, les mises à jour, dans la mesure du possible, se feront directement par un téléchargement en ligne. Pour vérifier votre configuration et la dernière disponible, cliquez sur le bouton « Recherche des mises à jour.