Chauffer votre piscine avec l’excédent d’énergie Photovoltaïque

Avec les panneaux solaires, dans une installation en autoconsommation, il est fréquent d’avoir de la surproduction d’énergie dont on ne sait que faire et qui est envoyée sur le réseau public. Une solution pour ne pas gaspiller cet excédent est de réchauffer sa piscine.

Un rapide calcul, montre qu’un débit d’1 litre/s avec 3000W donne une augmentation de température inférieure au degré. Mais à force de tourner, cela peut améliorer le confort d’utilisation de la piscine.

Petit rappel de physique

ll faut 1 calorie pour réchauffer 1 gr d’eau de 1°. Cela correspond à 4.18 Joule. Si on fait cela en 1 seconde il faut 4.18W.

Ou bien, il faut appliquer 4180 W pendant 1 seconde pour chauffer 1 litre d’eau de 1°.

Après, vous faites la règle de trois qui va bien.

Réchauffeur

Réchauffeur 3000W

Le réchauffeur utilisé pour ce projet est un modèle de 3000W qui se monte sur des tubes de 50 mm de diamètre avec des baques femelles à coller. On le trouve pour moins de 100€ sur Amazon. On l’installe par exemple en sortie de filtration.

Versions des routeurs

Pour piloter le réchauffeur, on utilise un routeur d’énergie photovoltaïque qui transfert uniquement vers le réchauffeur la puissance électrique correspondant à la surproduction photovoltaïque afin de ne pas consommer d’énergie en provenance du réseau public ni d’injecter.

Sur ce site, je propose deux versions de routeur. Pour chaque version, il est possible d’éclater le routeur en deux parties si le tableau électrique est situé loin du local piscine. Une partie près du tableau électrique collecte les informations de consommation/injection à l’entrée de la maison. La deuxième partie contrôle le Triac qui pilote l’énergie envoyée au réchauffeur et en option un relais de mise en route/arrêt du moteur de la filtration de la piscine.

Routeur avec un Linky

Mesure consommation / injection d’énergie en entrée de maison avec le Linky (monophasé ou triphasé)

La version 3.11_Linky utilise les informations du compteur Linky que l’on trouve en France pour mesurer la consommation/injection d’énergie à l’entrée de la maison. Ce routeur fonctionne en monophasé ou triphasé.

Tous les détails se trouvent ici.

Routeur avec une sonde courant

Mesure consommation / injection d’énergie en entrée de maison avec une sonde de courant et un transformateur (monophasé )

La version 3.01_UxI utilise une sonde de courant et un transformateur pour mesurer la puissance consommée ou injectée en entrée de maison.

Tous les détails se trouvent ici.

Actionneur

La partie actionneur peut être séparée de la partie mesure grâce à une structure modulaire du routeur. Cela permet de la localiser dans le local technique de la piscine. Les échanges avec la partie mesure se font par Wifi.

Actionneur pour piloter le Triac et en option un relais de commande du moteur de la piscine.

La sortie du Triac attaque le réchauffeur afin de ne fournir que la puissance excédentaire pour éviter l’injection de courant sur le réseau public. En option, avec un relais, il est possible de piloter la mise en route du moteur de la filtration de la piscine.

Présentation Vidéo

Réalisation

ESP32 avec antenne externe

Dans ce cas particulier ou l’actionneur se trouve dans un local technique semi-enterré, on utilise un ESP32 avec une antenne extérieur pour améliorer la réception du Wifi. Une rallonge coaxial (connecteur SMA) permet de positionner l’antenne en dehors du local technique.

Module actionneur, Triac uniquement.
Grand radiateur pour une charge de 3kW

Comme on pilote une charge importante de 3kW max, il faut le modèle du Gradateur / Triac de chez Robotdyn de 24A. Il est impératif de monter le Triac sur un gros radiateur en retirant celui d’origine largement sous-dimensionné.

Sécurité

En travaillant sur ce projet en 230V, vous acceptez d’assumer la responsabilité de votre propre sécurité et de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les accidents électriques.

Responsabilité

Articles sur le photovoltaïque

F1ATB André

Radio Amateur - Domotique - Photovoltaïque

Vous aimerez aussi...

10 réponses

  1. Alain dit :

    Super, j’ai déjà préparé ce système pour ma piscine, j’avais un doute sur la possibilité de commander le réchauffeur par un triac, mais vous venez de me confirmer que c’est possible. Je chauffe actuellement ma piscine intérieure bien isolée pour la maintenir à 28° 365J/an avec une pac eau/eau qui fonctionne entre deux heures par jour avec 6kw utilisés (5kw pac + pompe 1kw) 80% sont fournis par le photovoltaïque (maxi 6.1kw) quand il fait beau et 40% par ciel gris, mais les 20% restants étaient pris sur le réseau, avec ce système j’espère approcher les 95% par beau temps et 45/50¨% par ciel gris.
    Mon plombier m’a fait un devis de2500€ pour rajouter un appoint électrique de 3kw sur ma Pac (Wiesmann) Merci beaucoup pour cette info, grâce à vous je vais économiser des sous.

  2. Alain dit :

    Je viens de me rendre compte d’un petit problème, le routeur esclave fonctionne bien et alimente le réchauffeur et la pompe piscine avec le surplus, mais j’ai une consommation résiduelle sur le linky d’environ 600 watts, alors qu’avec le routeur de chauffe eau (UxI) maître , le linky reste entre 0 et 20 watts, y a t-il un paramètre que j’aurais à modifier?

  3. Gomis guy dit :

    Bonjour,
    Je suis très intéressé par vos réalisations, J’ai une question si vous avez un montage pour panneaux solaire et micro onduleurs en triphasé.
    Cordialement
    Guy

  4. Romain dit :

    Bonjour, super projet, j’aimerai faire pareil avec un spa extérieur. Mais je me pose la question de comment sécuriser le système car la pompe pilote le chauffage et le chauffage pilote la pompe. Donc si je met en place le triac directement sur la résistance de 3kw sur le spa comment le contrôler sans envoyer trop d’énergie si il se met en marche forcé?

    Merci beaucoup

    • F1ATB André dit :

      Normalement il devrait y avoir une sécurité. Sans circulation d’eau, le chauffage s’arrete.
      Sans cela, mettez un relais branché sur l’alimentation de la pompe et cablé en série avec le Triac. Si pas de pompe, pas de chauffage.

      Cdlt

      • Romain dit :

        Merci pour le retour rapide, mais je pensait dans le cas où la température de l’eau est inférieure à la consigne,mais pas de commande de chauffage car l’heure n’est pas atteinte. Mais que la production solaire est en surplus et du coup pilote via le triac le chauffage et la pompe. Mais entre temps la pompe (mode programme) se met en route et ordonne à la résistance de chauffer. Pas de risque de tout casser?
        Merci beaucoup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *