Routeur Photovoltaïque – Installation rapide du logiciel

Routeur Photovoltaïque Multi Source

L’ensemble du code binaire à télécharger dans l’ESP32 peut se faire très simplement et rapidement depuis votre PC ou MAC depuis la version 10.00 du routeur. Seules conditions :

  • Accéder à internet (ce site F1ATB.fr)
  • Ouvrir cette page dans un navigateur Web Chrome ou Edge

L’installation, en compilant le code source dans l’IDE Arduino existe toujours, mais prend plus de temps. C’est la solution également pour ceux qui ne disposent pas de Chrome ou Edge.

Procédure

L’ESP32 est branché sur un port série/USB du PC ou du MAC afin d’y transférer le code binaire. C’est le même code quelle que soit la configuration modulaire choisie et peu importe le capteur de mesure.

Cette procédure est adaptée à la première installation du code du routeur sur l’ESP32. Elle efface toute la mémoire Flash pour l’installation du nouveau code. Une fois en place, on peut le modifier si besoin par le Wifi depuis une page Web avec la fonctionnalité « Web OTA ».

Avec certaines cartes, si le téléversement du code dans l’ESP32 ne se fait pas, il faut appuyer sur le bouton Boot , appuyer et relâcher Reset ou RST et relâcher Boot.

Moniteur Série

Après une opération de téléchargement, ou à tout moment si vous l’ESP32 est branché au port série, vous pouvez visualiser les messages envoyés. L’ESP32 vous fournira de nombreuses informations comme l’adresse IP qu’on lui a attribuée, etc.

Premier lancement du programme

Configuration par le port série (depuis la version 11.00)

Si vous êtes connecté par le port série à la carte ESP32, après l’installation, il faut indiquer le nom du réseau Wifi et son mot de passe. Cette connexion peut être faite avec le moniteur de l’IDE Arduino ou depuis votre navigateur web. Il y a 3 commandes clés à entrer :

  • ssid: nom_du_reseau
  • password: mot de passe
  • restart
Configuration par le web

Au premier lancement du programme dans l’ESP32, le logiciel ne connaît pas le nom et le mot de passe de votre réseau Wifi à la maison. Il va créer son propre Wifi en passant en mode point d’accès pour que vous vous y connectiez. Sur votre smartphone (déconnectez votre accès mobile) ou PC portable, regardez la liste des WiFi disponibles. Connectez-vous à celui qui porte le nom ESP-RMS….., il n’y a pas de mot de passe. Parfois, il est nécessaire de rafraichir plusieurs fois la liste des Wifi sur votre smartphone.

Ouvrez un navigateur web et rentrez l’adresse 192.168.4.1 qui correspond à l’ESP32. Il va vous renvoyer une page vous demandant le nom du WiFi de la maison auquel se connecter à l’avenir et le mot de passe. Sélectionnez la case correspondante.

Votre box internet va attribuer à l’ESP32 une adresse IP sur votre réseau maison.

Reconnectez-vous au Wifi de la maison avec votre smartphone ou PC. Rentrez l’adresse IP attribuée à l’ESP32 dans un navigateur Web.

Adresse IP Fixe

Si vous souhaitez fixer vous-même l’adresse IP, allez faire un tour auprès de votre box à la rubrique réseau / DHCP, vous trouverez le champ des adresses dynamiques. Par exemple, souvent les Livebox d’Orange attribuent des adresses dynamiques DHCP entre 192.168.1.10 et 192.168.1.150. Il vous reste alors un champ libre pour attribuer vos propres adresses entre 192.168.1.151 et 192.168.1.253. Fréquemment, les .254 et .255 sont réservés à autre chose. Vous pouvez ainsi donner comme adresse 192.168.1.200 à l’ESP32 si aucune autre machine sur le réseau occupe déjà cette adresse. Ce forçage de l’adresse IP, se fait dans la page « Paramètres » de l’ESP32.

IP Address gateway correspond à l’adresse IP de votre box. C’est elle qui fait la passerelle (gateway) avec le monde extérieur. Chez Orange, c’est en général 192.168.1.1. Chez Free, c’est plutôt 192.168.0.254. Les trois premiers chiffres 192.168.0 ou 192.168.1 doivent être les mêmes pour la box et votre ESP.

Clignotement des LEDs

Les 2 LEDs clignotent en phase toutes les 300ms. L’ESP32 cherche à se connecter au WIFI de la maison que vous lui avez défini.

Les 2 LEDS clignotent en opposition de phase. L’ESP32 ne trouve pas le WIFI, il est en mode Point d’Accès. (AP) en créant son propre réseau. Ouvrez votre smartphone et connectez-vous comme pour un premier lancement de programme.

La LED jaune clignote toutes les 2s environ. C’est bon signe, l’ESP32 reçoit des mesures de tension, puissance etc.
La LED verte clignote, le Triac est ouvert. Plus elle clignote, plus l’ouverture est importante.

Historique des versions V8.x, V9.x, V10.x

  • V8.09_RMS
    • Ralentissement appel Enphase de 200 à 400ms
    • Retrait bibliothèque obsolète ArduinoJson
    • Réorganisation sorties vers broker MQTT
  • V9.00_RMS
    •     Stockage des températures avec une décimale
    •     Simplification du changement de nom de réseau WIFI
    •     Choix mode Wifi avec ou sans veille
    •     Sélection source de température
    •     Source de puissance reçue via MQTT
    •     Souscription MQTT à une température externe
    •     Souscription MQTT pour forcer On ou Off les actionneurs.
  • V9.01_RMS
    • Validation puissance apparente pour les configurations Linky et CACSI
    • Dernière version avec la bibliothèque ESP32 V2.0.17
  • V9.02_RMS
    • Suite au passage de la bibliothèque ESP32 en Version 3.0.1 importants changement pour le routeur sur le WIFI, les Timers, Le Watchdog et la partition mémoire FLASH.
    • Filtrage des températures pour tolérer une perte éventuelle de mesures
  • V9.03_RMS
    • Suite au changement de bibliothèque ESP32 en V3.0.1, le scan réseau pour un changement de nom de WIFI ne fonctionnait plus. Scan fait maintenant au boot.
  • V10.00
    • OTA par le Web directement en complément de l’Arduino IDE
    • Modification des calculs de puissance en UxIx3 pour avoir une représentation similaire au Linky (Merci PhDV61)
    • Modification de la surveillance Watchdog
  • V11.00
    •     Possibilité de définir le SSID et le mot de passe du Wifi par le port série
    •     Import / Export des paramètres et actions
    •     Relance découverte MQTT toutes les 5mn
    •     Réécriture de la surveillance par watchdog suite au changement de bibliothèque 3.0.x carte ESP32
    •     Estimation temps équivalent d’ouverture max du Triac et relais cumulée depuis 6h du matin. Prise en compte de la puissance en sin² du mode découpe
    •     Correction d’un bug de syntaxe non détecté par le compilateur depuis la version V9 affectant les communications d’un ESP esclave vers le maître
    •     Affichage de l’occupation RAM
  • V11.10
    •     Nouvelle source de mesure Shelly Pro Em
  •  V11.11 à V11.15
    •     Correction bugs et évolutions de bibliothèques mesure de température distante

Mise à jour des anciennes versions

,Dans le cas d’une mise à jour des anciennes versions V4, V5, V6, V7,V8, vers la V9,V10 ou V11, notez bien sur une feuille de papier les paramètres et réglages. La nouvelle version V11.x, virginise la mémoire ROM au premier lancement. Il faudra faire comme un premier lancement en se connectant au point d’accès Wifi de l’ESP32 à l’adresse IP 192.168.4.1 ou par le port série.

Si vous utilisez également l’affichage distant de la « maisonnette », pensez à mettre à jour le logiciel :
https://f1atb.fr/affichage-a-distance-consommation-ou-surproduction-electrique/

Sauvegarde des paramètres

Depuis la version 11 du routeur, il est possible de sauvegarder les paramètres pour les re-installer sur une nouvelle configuration à venir ou un autre ESP32.

Web OTA

Le code inclut la possibilité de le mettre à jour non pas par la liaison série entre le PC et l’ESP mais via le Wifi directement depuis l’interface Web du routeur. C’est la fonctionnalité Web OTA (On The Air) disponible depuis la version 10 du routeur.

En haut de la page « Paramètres », cliquez sur « Mise à jour par OTA ». Les différentes versions en cours vous seront proposées.

Watchdog

Le fonctionnement de l’ESP32 est surveillé par un watchdog (chien de garde). Si l’ESP32 se bloque, ne reçoit pas de données de puissance pendant 180s, ou n’est plus connecté au Wifi pendant 90s il se reset.

Alimentation durant la programmation

Il arrive que l’ESP32 alimenté par l’USB de votre PC ne démarre pas correctement. Cela vient d’une tension d’alimentation insuffisante, inférieure à 5V et d’un courant important au démarrage. Dans ce cas, utilisé un Hub USB disposant d’une alimentation propre à lui. Vous connectezl’ESP32 au Hub que vous connectez à votre PC. https://www.amazon.fr/Aceele-Microsoft-Nintendo-Ordinateur-Portable/dp/B07RLFKG4X/ref=sr_1_1_sspa

Bugs Soft

USB Driver

Attention, si vous n’arrivez pas à communiquer entre votre PC et l’ESP32, c’est qu’il vous manque le driver pour l’interface USB. En général, c’est le CP2102 qui se trouve sur la carte ESP32. Pour plus d’explications, allez sur la page : https://f1atb.fr/programmation-de-lesp32-application-au-routeur-photovoltaique/

NOM SSID

Après plusieurs téléchargements, modifications du code, je me suis trouvé dans la situation où l’ESP32 cherchait bien à se connecter à mon réseau WIFI de la maison, comme d’habitude. Mais, le moniteur série m’affichait un échec et passage en mode point d’accès (AP) à l’adresse 192.168.4.1. En remettant le nom du réseau WIFI (SSID) c’était toujours un échec. La solution a été de nommer un nouveau nom de réseau en modifiant le SSID de la box locale, de s’y connecter sans problème, et finalement de remettre le SSID d’origine. Je n’ai pas l’explication, mais au moins le remède.

Visualisation à distance

Certaines des données peuvent être affichées à distance sur un mini écran qui s’allume au passage d’une personne. Les détails de la construction sont disponibles ici : https://f1atb.fr/affichage-a-distance-consommation-ou-surproduction-electrique/

Si vous changez de version de routeur, il faut mettre à jour le logiciel de l’affichage distant.

Sécurité

En travaillant sur ce projet en 230V, vous acceptez d’assumer la responsabilité de votre propre sécurité et de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les accidents électriques.

Responsabilité

Articles sur le photovoltaïque

F1ATB André

Radio Amateur - Domotique - Photovoltaïque

Vous aimerez aussi...