Routeur photovoltaïque simple à réaliser

Routeur Multi Source
Version V7.03_RMS

Version Obsolète

Principe du routeur photovoltaïque

Avec les panneaux solaires, dans une installation en autoconsommation, il est fréquent d’avoir de la surproduction d’énergie dont on ne sait que faire et qui est envoyée sur le réseau public. Une solution pour ne pas gaspiller cet excédent est de l’envoyer à un chauffe-eau électrique, un chauffage, une pompe de piscine…

Schéma du routage de l’énergie excédentaire vers un Chauffe-Eau. Le routeur solaire agit comme une vanne ( le Triac) qui s’ouvre pour laisser passer la surproduction en surveillant la puissance active en entrée de la maison afin qu’elle soit nulle.
Pilotage depuis un SmartPhone ou un PC (navigateur Web)

Par exemple, si vous avez une production photovoltaïque de 2500 W et 1300 W consommés dans la maison, il vous reste 1200 W de disponible pour un chauffe-eau. Le routeur permet de fournir les 1200 W au chauffe-eau et pas plus bien que normalement, il absorbe 2400 W. Le routeur agit comme une vanne régulatrice du débit. Il s’assure que zéro watt sont soutirés ou injectés avec le réseau public.

Intérêt du routeur

Un rapide calcul, pour un chauffe-eau de 200l, équipé d’une résistance chauffante de 2400 W, montre qu’il faut près d’une heure de chauffe, soit 2.3 kWh pour monter l’eau de seulement 10°.

200l*1000gr*4.18Joule*10°/3600s=2322 Wh = 2.3kWh

Chaque jour, c’est plusieurs kWh qu’il faut fournir au chauffe-eau. Pour un système classique, on effectue cela de nuit à un tarif réduit. En cas de surproduction dans la journée des panneaux photovoltaïques, il est très intéressant d’envoyer cette énergie au chauffe-eau. C’est une superbe batterie de stockage d’énergie.

Tableau des Versions

Différentes versions de routeur ont été décrites. La version V7.00_RMS remplace les précédentes versions devenues obsolètes. Le hardware est inchangé, et de nouvelles fonctionnalités sont offertes.

VersionMesure courant / puissanceActionneursModulaireDomoticzMQTT / Home AssistantCapteur de températureTempoDescription
1Sonde Ampèremétrique
Monophasé
RelaisOuiRouteur Solaire. Mesure de Puissance avec un ESP32
2Sonde Ampèremétrique
Monophasé
Triac + RelaisOuiRéalisez un Routeur Solaire pour gérer la surproduction
3.04_UxISonde Ampèremétrique
Monophasé
Triac + RelaisOuiOuiOuiU x I : Routeur Solaire pour gérer la surproduction photovoltaïque
3.11_LinkyLinky
Monophasé ou triphasé
Triac + RelaisOuiOuiOuiRéalisez un Routeur Solaire avec un Linky
4.04_RMSMulti Sources: 1 ou 2 sondes et LinkyTriac + RelaisOuiOuiOuiOui
5.10_RMSMulti Sources: 1 ou 2 sondes, Linky ou Envoye-STriac + RelaisOuiOuiOuiOui
6.02_RMSMulti Sources: 1 ou 2 sondes, Linky ou Envoye-S, Shelly EmTriac + RelaisOuiOuiOuiOui
7.03_RMSMulti SourcesTriac + RelaisOuiOuiOuiOuiOui

Modularité

Le système se décompose en trois fonctions :

  • la mesure de puissance au niveau du disjoncteur principal
    • sonde ampèremétrique ou,
    • Linky ou,
    • module sonde ampèremétrique ou,
    • passerelle Enphase – Envoy-S Metered ou,
    • wattmètre Shelly Em
  • le traitement à l’aide d’un microcontrôleur ESP32,
  • les actionneurs avec un triac et des relais pour alimenter différentes charges. Avec en option de contrôle un capteur de température.

Mesure de puissance

La mesure de puissance s’effectue par une mesure de tension et une mesure de courant. La puissance étant le produit des 2. Dans cette nouvelle version 7.00_RMS du routeur, on a 6 choix de source de mesure.

UxI
UxI

On effectue simultanément une mesure de courant et de tension à l’entrée de la maison. On utilise un capteur de courant dans lequel on fait passer le fil de phase du secteur. En sortie, agissant comme un transformateur, il fournit un courant identique, mais 2000 fois plus faible. 
De même, on utilise un transformateur bobiné classique abaisseur de tension qui nous isole du secteur. Par exemple un 230v/6v. 

Le microcontrôleur ESP32, grâce à ses convertisseurs Analogique->Digital assure la numérisation et effectue les produits UxI pour mesurer la puissance. C’est le même schéma que dans la version précédente du routeur V3.04_UxI.

Pour plus de détails, voir l’article : https://f1atb.fr/capteur-u-x-i-pour-routeur-photovoltaique/

Linky
Linky

La mesure de tension, de courant et de puissance est très bien faite par le Linky. En se connectant à la prise TIC (Télé Information Client) il est possible d’extraire les valeurs par une liaison série vers le microcontrôleur ESP32.

C’est le même schéma que dans la version précédente du routeur V3.11_Linky.

Pour plus de détails, voir l’article :

https://f1atb.fr/capteur-linky-pour-routeur-photovoltaique/

UxIx2
UxIx2

On retrouve ici le principe de la mesure UxI (mesure tension et courant) mais avec un module précâblé simple à monter sans soudure. Il s’agit du JSY-MK-194 que l’on trouve chez Aliexpress. Il dispose d’une sonde de courant mobile que l’on positionne autour du fil de phase du disjoncteur principal pour faire fonctionner le routeur. Une deuxième sonde fixe sur le module permet de mesurer par exemple le courant et la puissance en sortie du Triac. Les mesures sont transmises à l’ESP32 par une liaison série.

Pour plus de détails voir l’article : https://f1atb.fr/capteur-uxix2-pour-routeur-photovoltaique/

Envoy-S Metered
Envoy-S Metered

Pour les systèmes photovoltaïques construits avec des micro-onduleurs Enphase Energy et disposants de la passerelle Envoy-S Metered (firmware V5 et V7), il est possible d’obtenir directement les informations de puissance à l’entrée de la maison.

Pour plus de détails, voir l’article : https://f1atb.fr/routeur-photovoltaique-via-passerelle-enphase-envoy-s-iq-gatewaymetered/

Shelly Em
Shelly Em

Un module Shelly Em pour du monophasé ou un Shelly 3Em pour du triphasé implanté au niveau du disjoncteur principal permet d’obtenir sur le réseau Wifi les informations de puissances consommées en temps réel.

Shelly 3Em

Pour plus de détails, voir l’article : https://f1atb.fr/capteur-shelly-em-pour-routeur-photovoltaique/

Externe

Dans ce cas on ne fait pas directement la mesure, mais on demande au microcontrôleur ESP32 qui effectue la mesure de puissance à l’entrée de la maison, suivant l’une des 4 méthodes expliquées précédemment, de nous fournir les résultats en passant par le Wifi.

Traitement

Pour effectuer les mesures et les traitements, L’ESP32 est un microcontrôleur adapté à notre besoin. Il comprend :

  • des entrées analogiques pour mesurer des tensions,
  • des entrées/sorties numériques pour actionner un relais ou un triac si besoin,
  • des liaisons séries
  • une bonne capacité de calcul
  • une liaison WIFI pour faire du reporting à distance sur une page web ou un système de domotique.
ESP32 – Wroom – Development Board

Actionneurs

Gradateur – Triac
16 ou 24A

Pour ajuster le courant à injecter vers le chauffe-eau ou un chauffage, on utilise un gradateur de chez RobotDyn composé d’un Triac et d’un système de détection du passage à zéro de la tension. Il existe 2 modèles :

40A
  • gradateur 16A ou 24A
  • gradateur 40A avec ventilateur

et sont disponibles chez Aliexpress.
Attention, le refroidisseur d’origine du Triac (modèle 16 ou 24A) est largement sous-dimensionné sachant qu’il devra fonctionner pendant plusieurs heures. Remplacez-le par un plus grand en dessoudant et déplaçant le Triac. Pensez à raccorder le refroidisseur au fil de terre pour la sécurité.

Pour en savoir plus : https://f1atb.fr/triac-gradateur-pour-routeur-photovoltaique/

Relais

Ce projet permet l’ajout de relais sur les GPIOs libres de votre choix pour commander un ou plusieurs dispositifs suivant l’état de consommation ou injection de puissance au niveau de la maison. Sur le schéma plus haut, ils sont en GPIO6 et GPIO7.

Vous pouvez connecter un relais solide (SSR) ou un relais mécanique. Il en existe de nombreux de 10, 25 ou 40A. Ils doivent être commandables en 3.3V.

Mesure de Température

En option, on peut rajouter un capteur de température, pour adapter le fonctionnement du routeur. C’est un DS18B20, capteur de température étanche qui peut être positionné en extérieur ou même dans l’eau d’une piscine. Trois fils en sortie sont à câbler :

  • noir : relié à la masse Gnd de l’ESP32
  • rouge : relié au 3.3V
  • jaune : relié au GPIO13

Une résistance de 4700 Ω 1/4 ou 1/8 W est à relier entre les fils rouge et jaune.

Architecture Multi Routeurs

Le système peut s’éclater en différents modules pour s’adapter à des distances élevées entre le disjoncteur et les équipements à alimenter. Un ESP32 est en charge de la mesure suivant l’un des 4 modes décrit plus haut et d’autres ESP32 servent de routeurs pour piloter différents équipements dans la maison. De simples relais pilotables par Wifi peuvent également être contrôlés.

On installe le même logiciel (même version) sur tous les ESP, ensuite ils communiquent entre eux par Wifi, pour obtenir les valeurs de puissances de la part de celui en charge de la mesure.

Présentation du routeur RMS en vidéo

Page Web

Le code installé sur l’ESP32 comprend un serveur Web qui permet d’afficher sur une page, les différentes mesures ainsi que l’historique des puissances observées. Il suffit de rentrer l’adresse IP ou le ‘hostname.local ‘ de l’ESP32 dans le champ d’adresse de votre navigateur web.

Page principale – Accueil

En haut, une zone de menus pour choisir la page.

En dessous, l’heure (de France) fournie par le réseau.

Un tableau donne différentes valeurs mesurées ou calculées :

  • la puissance active Pw en Watt. C’est elle que vous payez lorsque vous soutirez,
  • la puissance apparente en VA, produit Ueff*Ieff,
  • l’énergie active soutirée depuis 0h en Wh
  • l’énergie active totale en Wh

Dans le cas d’un capteur d’entrée type UxIx2, il y a les mêmes données pour la deuxième sonde, en général la sortie du Triac qui alimente le chauffe-eau.

Un deuxième tableau, donne l’état courant des actionneurs. Ici, l’ouverture du Triac à 65% du temps. La régulation est en cours pour ajuster la puissance consommée/injectée de la maison autour de 0W.

Un premier graphe donne la puissance active en rouge et la puissance apparente en bleu vert durant les 10 dernières minutes. On remarque que durant les phases de régulation, la puissance apparente est très importante et chahutée. C’est un comportement normal. Durant une demi-sinusoïde de 10ms, on consomme et on injecte de la puissance pour avoir un bilan nul de puissance active. Cela se traduit par de la puissance apparente élevée. Il n’y a pas de somme algébrique signée, c’est une somme de carrés. Voir la vidéo sur les unités électriques https://youtu.be/xHhURisycmA

Un deuxième graphe, dans le cas UxIx2, donne l’historique durant les 10 dernières minutes de l’énergie ayant traversé la deuxième sonde, ici pour alimenter le chauffe-eau.

Si un capteur de température DS18B20 est connecté sur le GPIO13, on retrouve en page d’accueil la température mesurée qui sert au contrôle des actions si besoin ainsi que son historique sur 10mn.

Plus bas sur la page, deux autres graphes donnent la puissance active sur 48H et l’énergie quotidienne (Soutirée-Injectée) en Wh sur un an. Ce dernier est stocké en mémoire ROM de l’ESP32 pour ne pas être perdu en cas de coupure de courant.

Page données brutes

Cette page regroupe des données brutes de mesures collectées par le système. Cela dépend du capteur de mesure en entrée.

Avec un capteur UxI, le graphe en rouge et vert donne la forme de la tension et du courant sur une période de 20ms. C’est le résultat de la mesure par l’ESP des entrées analogiques.

Avec un Linky, un premier tableau, donne les principales valeurs pouvant vous intéresser pour le suivi de votre consommation. Il donne, par exemple, les pointes de consommation et d’injection des derniers jours. Ce tableau est plus fourni en triphasé, il donne certaines valeurs par phase.

Un deuxième tableau est la recopie du dernier message série reçu du Linky. Se reporter à la documentation d’Enedis, pour décoder le message.

Avec un capteur UxIx2 on affiche le contenu des mesures du module JSY-MK-194T.

  • les données de tension, courant, puissance, énergie et facteur de puissance (cosinus φ) à l’entrée de la maison
  • les mêmes données en sortie du Triac vers le chauffe-eau.
  • La fréquence du réseau

Avec l’Enphae Envoye-S Meter’ on a les tensions, courants, puissances etc..

Pour une configuration de firmware V5 la connexion à la passerelle est directe. Pour une passerelle V7, il faut s’assurer que l’on a obtenu le droit d’Enphase de collecter les données directement sur l’Envoye-S Meter’.

Un peu choquant quand on a le système installé chez soi.

En effet à partir de la version V7 du logiciel dans la passerelle Enphase, il faut faire une demande auprès d’Enphase sur 2 serveurs aux US pour obtenir un identifiant (Session Id) et un jeton d’accès (Token) qui vous permettront de lire les données pendant une durée limité.

Toute l’opération se passe automatiquement, le logiciel dans l’ESP32 s’en charge. Les 2 réponses OK montrent que cela s’est bien passé.

En cas de mesures par un ESP32 distant, ce sont les données distantes représentées ici.

Un dernier tableau, fourni des informations sur l’ESP32, pour suivre son fonctionnement. En particulier on surveille le niveau du WIFI afin qu’il ne passe pas en dessous des -80 dBm.

Le nombre d’interruptions durant 15ms permet de tester la présence du signal Zc (Zero Crossing) en provenance du gradateur toute les 10ms. Le premier chiffre donne le nombre traité 1 ou 2. Le deuxième nombre entre 1 et 4 correspond aux interruptions reçues. L’ESP32 est très chatouilleux sur les interruptions, il en voit plus que de réalité. Un filtrage logiciel rejette les interruptions moins de 2ms après la première.

Page paramètres

Une page est dédiée au paramétrage du système. Il y a de légères variantes suivant le type de capteur d’entrée.

En premier, définir le capteur de mesure : UxI, UxIx2, Linky, Envoy ou Externe.

Il est possible de personnaliser le routeur et les données en attribuant un nom.

Si vous avez un contrat « Tempo », vous pouvez demander l’affichage de la couleur du jour et du lendemain.

L’adresse IP de l’ESP32 est définie soit :

  • par votre box internet. Cochez la case DHCP
  • par vous-même en choisissant une valeur hors de la plage DHCP de votre box et en remplissant les champs passerelle, masque et DNS

Si vous souhaitez envoyer des données à Home Assistant ou Domoticz via un broker MQTT (par exemple Mosquitto), mettez une période de répétition autre 0 et remplissez les champs. Pour Home Assistant, mettez le Prefix ‘homeassistant’ La découverte des entités se fera automatiquement. Vous retrouverez toutes les données importantes, tension, puissance et même la température si vous avez installé un capteur DS18B20 ou l’option tarifaire si vous avez un Linky.

Page actions

Cette page permet de configurer les actionneurs et de définir un planning de routage. Elle offre une grande flexibilité de configuration pour s’adapter aux divers besoins.

La première des actions est réservée au pilotage du Triac. Cocher la case pour l’activer. En cliquant sur + ou – on peut ajouter ou enlever des plages horaires. En déplaçant la souris horizontalement, on peut modifier les heures. Pour une plage horaire donnée, il y a 3 types d’action possible. Cliquez sur l’option choisi :

  • Triac forcé à Off (zone bleue). Pour tout arrêter
  • Triac forcé à On (100%) (zone rouge). Pour une mise en route de nuit d’un chauffe-eau par exemple
  • Triac ouvert entre 0 et 100% si Pw (puissance active en entrée de maison) < Seuil à définir, Off si supérieure au Seuil. Seuil en général à 0. (zone jaune foncé)). Mode normal de régulation.
Paramètres des actions si capteur de température installé.

Si votre ESP32 a un capteur de température DS18B20 connecté au GPIO13, il est possible de conditionner le passage à On (zone rouge) ou la régulation (zone jaune foncé) à une température ou une fourchette de températures (zone jaune clair) . Ne rien mettre si l’on ne souhaite pas considérer la température.

Si vous avez sélectionnez l’option Tempo ou vous êtes connecté à un Linky, vous pouvez conditionner la mise en route du Triac ou des relais à l’option tarifaire en cours.

Paramètres des actions si Couleur Tempo sélectionné dans les paramètres.

Toutes les 200 ms, le logiciel augmente ou diminue la durée de conduction du Triac en comparant la puissance mesurée Pw au seuil fixé. Cela permet après plusieurs mesures de s’approcher de l’équilibre pour avoir une consommation/injection au niveau de la maison proche du Seuil (en général 0W) que l’on a fixé. Quand on augmente de 10% la durée d’ouverture, l’effet ne sera pas le même si vous avez une charge de 500W max connectée ou une charge de 3000W. Un curseur permet d’augmenter ou de réduire le gain de l’asservissement ou la réactivité de l’ensemble. En regardant l’historique de 10mn, on voit si la réaction à toute variation de consommation est lente ou trop rapide, engendrant une oscillation de la puissance active (courbe rouge).

SonOff Mini R2

Les autres actions permettent de piloter des relais branchés sur les sorties GPIO disponibles (sauf les GPIO32, GPIO33, GPIO35) ou de piloter un relais distant comme le SonOff Mini R2 https://f1atb.fr/sonoff-mini-installer-son-firmware-simplement-par-le-wifi/

Il faut remplir les différents champs :

  • Host: mettre « localhost » sans les «  » si le relais est connecté à cet ESP32 ou l’adresse IP du relais distant
  • Port: en général 80 pour une communication suivant le protocole http
  • On : pour un relais local mettre « gpio=17&out=1 » si l’on souhaite mettre à 1 la sortie GPIO 17. Pour un relais externe distant, mettre la commande demandée par le constructeur
  • Off: pour un relais local mettre « gpio=17&out=0&init=0 » si l’on souhaite mettre à 0 la sortie GPIO 17 et l’inialiser à 0 à la mise en route
  • Répet: répétition périodique en s si besoin de la commande. Avec 0 la commande est envoyée une seule fois au franchissement du seuil.
Exemple d’une commande vers un dispositif externe à l’adresse IP 192.168.0.45 et acceptant des ordres sous la forme /OrdreOn……

Pour chaque plage horaire, il y a 4 types d’action de routage :

  • Pas de contrôle: il ne se passe rien.
  • Off : on force l’état Off du relais
  • On: on force l’état On du relais
  • Pw< et Pw> : si la puissance active est inférieure à un seuil, le relais passe à On. Si la puissance active est supérieure à un autre seuil, le relais passe à Off. Attention, il faut que le seuil(off) – seuil(on) soit supérieur à la consommation de l’équipement connecté pour éviter un risque d’oscillation On/Off.

De même que pour le Triac, on peut conditionner l’action On à une température ou fourchette de températures.

Chaque fois que vous sauvegardez, une nouvelle action vierge est proposée. Pour enlever une action, videz les champs.

Contrôle Externe des GPIOs

Pour des configurations associées à de la domotique, il est possible de piloter à distance les GPIOs libres. Pour bien choisir le GPIO, il y a un très bon article ici: https://www.upesy.fr/blogs/tutorials/esp32-pinout-reference-gpio-pins-ultimate-guide

La commande à passer est de la forme : http://<ip de l’ESP32>/SetGPIO?gpio=<numéro du GPIO>&out=0 ou 1;

Exemple: http://192.168.123/SetGPIO?gpio=18&out=1

Remarque CACSI

Attention, si vous avez signé un CACSI (Convention d’Autoconsommation Sans Injection), votre système interdit les injections de puissance sur le réseau public. Cela se traduit à un bridage par moment pour ne pas avoir de valeur de puissance négative (=injection) à l’entrée de la maison.

Il est impératif dans ce cas avec CACSI, d’utiliser le routeur avec un seuil de réglage des W au-dessus de zéro, par exemple la consommation talon de votre maison : 200W. Si vous passez en dessous de ce seuil et à condition que le système qui bride la sortie d’énergie vers ENEDIS ne soit pas encore actif, les W commenceront à être envoyés à votre chauffe-eau ou tout autre dispositif.

Sauvegarde

Lorsque l’on apporte des modifications à ces paramètres. Il ne faut pas oublier de les sauvegarder dans la mémoire ROM de l’ESP32 puis faire un ESP32 Reset pour que le système soit relancé avec les nouveaux paramètres.

Montage

Montage UxIx2

Le système le plus simple à monter est le capteur UxIx2. Avec les différents modules utilisés, il n’y a pas de soudure ou presque avec l’éventuel changement du Triac.
Les composants sont principalement achetés sur Aliexpress en chine. La merveille d’ESP32 est de design chinois. Cela fonctionne très bien, vérifiez simplement que le mode d’expédition proposé vous assure une livraison dans les 10 à 30 jours à venir. Parfois en payant 1 euro de plus, on arrive à accélérer l’envoi.

Plus de détails sont fournis dans les articles du blog dédiés aux différents capteurs de mesure.

Des exemples de réalisation sont donnés ici.

Installation avec un Contacteur Jour/Nuit

Schéma de principe contacteur et routeur en parallèle

Dans ce schéma , on garde le contacteur Jour/Nuit et on installe en parallèle le routeur.
Remarque: le routeur ne coupe pas le neutre mais la phase uniquement.

Longue distance

Pour ceux qui sont sur un grand terrain avec le Linky loin du routeur WIFI, l’utilisation d’un ESP32 avec une antenne déportée permet de doubler la portée du WIFI. On peut typiquement faire du 50m, là où votre smartphone ne captera plus le Wifi.

On l’achète chez Aliexpress (module ESP32 Wroom 32U) : https://fr.aliexpress.com/item/1005005306335907.html

La sortie antenne sur connecteur SMA permet d’y rajouter une rallonge coaxiale pour placer l’antenne dans un endroit dégagé.

Code Source

L’ensemble du code est écrit en utilisant l’IDE Arduino. C’est le même code quelle que soit la configuration modulaire choisie et quel que soit le capteur de mesure. Il est injecté dans un premier temps par la liaison série, puis une fois en place, on peut le modifier si besoin par le Wifi Si vous n’êtes pas familier de l’IDE Arduino, voir les détails ici. Il faut, dans les préférences de l’IDE, faire appel au gestionnaire de carte de « Espressif » qui développe l’ESP32. Allez dans Fichier / Préférences et mettez l’adresse : https://dl.espressif.com/dl/package_esp32_index.json

Le code source est disponible ici:

Dézipper l’ensemble et ouvrez dans l’IDE Arduino (version 2.xx) le fichier Solar_Router_V7_03_RMS.ino.

Vérifiez que vous avez les bibliothèques installées sur votre IDE Arduino :

  • RemoteDebug
  • PubSubClient
  • OneWire
  • DallasTemperature
  • ArduinoJson
  • UrlEncode

Ensuite vous devez compiler le logiciel en précisant à l’IDE Arduino que vous avez une carte ESP32.
Sélectionner la carte ESP32 Dev Module ainsi que le port de COM de Windows sur lequel est branchée la carte par le port série puis lancez la compilation et le téléchargement. Avec certaines cartes, si le téléversement du code dans l’ESP32 ne se fait pas, il faut presser sur le bouton boot au début de la tentative de téléversement.

Historique des versions V5.x , V6.x , V7.x

  • version V5.01_RMS corrige un bug sur le traitement des températures avec le Triac
  • version V5.02_RMS met à jour le numéro de version et la couleur du tarif Tempo bleu
  • version V5.10_RMS rajoute la possibilité de se connecter à une passerelle Enphase – Envoy-S metered – firmware V5. Compléments pour le traitement des caractères speciaux % # dans les mots de passe.
  • version V6.00_RMS
    • Corrige un bug sur le nom du capteur de température et retire les mauvaises mesure de température
    • Introduit la source Smart Gateways (en phase de test) des compteurs belge, holladais etc.
    • Introduit la source Shelly Em
    • Introduit un code tarifaire numérique en plus de LTARF dans les messages MQTT si Linky
    • Encode les URL vers Enphase pour passer les mots de passe
  • version V6.01_RMS
    • Recadre la courbe des températures sur 48h
    • Affiche les valeurs des courbes suivant la postion du curseur en X
    • Corrige un bug d’ocillation d’un relais externe pendant 1mn au début de l’action
  • version V6.02_RMS
    • Corrige un bug pour le Shelly en triphasé et en injection
  • version V7.00_RMS
    • Affiche la couleur du jour de la tarification Tempo et permet sa prise en compte dans les actions
  • version V7.01_RMS
    • Corrige un bug sur l’affichage de l’energie quotidienne dans le cas ESP externe
  • version V7.02_RMS
    • Prend en compe les caratères non alphabétiques dans le mot de passe réseau
  • version V7.03_RMS
    • Corrige un bug d’accès wifi vers Envoy et EDF

Mise à jour des anciennes versions

Dans le cas d’une mise à jour des anciennes versions V3.04_UxI ou V3.11_Linky, V4, V5, V6 vers la V7, notez bien sur une feuille de papier les paramètres et réglages. La nouvelle version V7, virginise la mémoire ROM au premier lancement. Il faudra faire comme un premier lancement en se connectant au point d’accès Wifi.

De plus votre box internet risque d’attribuer à l’ESP une nouvelle adresse IP. Si vous faites la mise à jour par le câble USB, pas de souci, le Moniteur Série, au lancement vous donne l’adresse IP qui a été attribuée. Si vous faites la mise à jour par OTA (bien pratique quand l’ESP est loin de votre PC), c’est au niveau de votre box internet que vous allez trouver l’adresse IP attribuée par elle. Ou bien sur votre téléphone vous avez une application comme Fing qui vous liste toutes les machines connectées au réseau et vous y trouverez la nouvelle adresse IP de l’ESP. Par la suite vous pouvez forcer l’adresse IP précédente dans la page paramètres.

Si vous utilisez également l’affichage distant de la « maisonnette », pensez à mettre à jour le logiciel :
https://f1atb.fr/affichage-a-distance-consommation-ou-surproduction-electrique/

Moniteur Série

Après une opération de téléchargement, ouvrez le moniteur série de l’Arduino en allant sur le menu Outils. Vérifiez à droite de la fenêtre qui s’est ouverte que vous êtes à 115200 baud. L’ESP32 vous fournira de nombreuses informations comme l’adresse IP qu’on lui a attribuée etc.

Premier lancement du programme

Au premier lancement du programme dans l’ESP32, le logiciel ne connaît pas le nom et le mot de passe de votre réseau Wifi à la maison. Il va créer son propre Wifi en passant en mode point d’accès pour que vous vous y connectiez. Sur votre Smartphone (deconnectez votre accès mobile) ou PC portable, regardez la liste des WiFi disponibles. Connectez-vous à celui qui porte le nom ESP-RMS….., il n’y a pas de mot de passe.

Ouvrez un navigateur web et rentrez l’adresse 192.168.4.1 qui correspond à l’ESP32. Il va vous renvoyer une page vous demandant le nom du WiFi de la maison auquel se connecter à l’avenir et le mot de passe.

Votre box internet va attribuer à l’ESP32 une adresse IP sur votre réseau maison.

Reconnectez vous au Wifi de la maison avec votre smartphone ou PC. Rentrez l’adresse IP attribuée à l’ESP32 dans un navigateur Web.

Adresse IP Fixe

Si vous souhaitez fixer vous-même l’adresse IP, allez faire un tour auprès de votre box à la rubrique réseau / DHCP, vous trouverez le champ des adresses dynamiques. Par exemple, souvent les Livebox d’Orange attribuent des adresses dynamiques DHCP entre 192.168.1.10 et 192.168.1.150. Il vous reste alors un champ libre pour attribuer vos propres adresses entre 192.168.1.151 et 192.168.1.253. Fréquemment, les .254 et .255 sont réservés à autre chose. Vous pouvez ainsi donner comme adresse 192.168.1.200 à l’ESP32 si aucune autre machine sur le réseau occupe déjà cette adresse. Ce forçage de l’adresse IP, se fait dans la page « Paramètres » de l’ESP32.

IP Address gateway correspond à l’adresse IP de votre box. C’est elle qui fait la passerelle (gateway) avec le monde extérieur. Chez Orange, c’est en général 192.168.1.1. Chez Free, c’est plutôt 192.168.0.254. Les trois premiers chiffres 192.168.0 ou 192.168.1 doivent être les mêmes pour la box et votre ESP.

Clignotement des LEDs

Les 2 LEDs clignotent en phase toutes les 300ms. L’ESP32 cherche à se connecter au WIFI de la maison que vous lui avez défini.

Les 2 LEDS clignotent en opposition de phase. L’ESP32 ne trouve pas le WIFI, il est en mode Point d’Accès. (AP) en créant son propre réseau . Ouvrez votre smartphone et connectez-vous comme pour un premier lancement de programme.

La LED jaune clignote toutes les 2s environ. C’est bon signe, l’ESP32 reçoit des mesures de tension, puissance etc.
La LED verte clignote, le Triac est ouvert. Plus elle clignote, plus l’ouverture est importante.

Arduino OTA

Le code inclut la possibilité de le mettre à jour non pas par la liaison série entre le PC et l’ESP mais via le Wifi. C’est la fonction Arduino OTA (On The Air). Dans l’IDE Arduino, allez à Outils/Port/Réseau Port vous y trouverez mentionné la carte ESP32 du routeur. Sélectionnez là et le téléchargement se fera via le Wifi et non plus le port série. L’IDE Arduino vous demande un mot de passe lors de la compilation. Répondez n’importe quoi, 1 lettre minimum. Cette fonctionnalité est bien utile, une fois le routeur implanté probablement loin de votre PC.

Remarques

Si vous regardez les premières lignes du programme (Solar_Router_V7_02_RMS.ino), il y a 2 constantes :

#define HOSTNAME « RMS-ESP32-« 

#define CLE_Rom_Init 702567807

La première définie le début du nom de votre ESP sur le réseau, le deuxième est une clé qui permet de tester si le programme a déjà tourné. Au premier lancement, l’ESP ayant peu de chance de trouver cette clé en mémoire, la mémoire de stockage en ROM est virginisée. Par la suite, elle contiendra cette clé et tous les paramètres de configuration et l’état des compteurs d’énergie en Wh chaque jour à 0h. Si vous voulez, virginiser à nouveau la mémoire, changez la clé. Attention, votre ESP32 repartira en mode point d’accès, puis une fois le réseau WiFi connu, il aura une adresse IP obtenue par la box internet (DHCP).

Debug en ligne

Si vous êtes branché par le port série à l’ESP32, les messages de debug sous la forme Serial.print(…) ou Serial.println() sont disponibles sur le moniteur de l’IDE Arduino à 115200 bauds.

Si vous êtes branché uniquement en Wifi, le debugger de Joao Lopes est implanté dans le logiciel. Il est accessible par le navigateur web. Téléchargez le code ici: https://github.com/JoaoLopesF/RemoteDebugApp , décompressez le zip dans un dossier quelconque et cliquez sur index.html. Rentrez l’adresse IP de l’ESP32 pour obtenir les messages Debug.print() ou Debug.println(…) .

Bugs Soft

Attention, si vous n’arrivez pas à communiquer entre votre PC et l’ESP32, c’est qu’il vous manque le driver pour l’interface USB. En général, c’est le CP2102 qui se trouve sur la carte ESP32. Pour plus d’explications, allez sur la page : https://f1atb.fr/programmation-de-lesp32-application-au-routeur-photovoltaique/

Sur certaines configurations, lors de la compilation, il y a une erreur de librairie inexistante :…..include <hwcrypto/sha.h>
Avec un éditeur de texte, ouvrez le fichier dans vos bibliothèques Arduino C:/Users/Utilisateur/Documents/Arduino/libraries/RemoteDebug/src/utility/Websockets.cpp

Le début de l’adresse peut changer suivant l’utilisateur. Retrouvez le dossier Arduino pour localiser le fichier dans les sous-dossiers.

A la ligne 42, remplacez :
#include <hwcrypto/sha.h>
par
#include <esp32/sha.h>

Ne me demandez pas pourquoi, sur mon PC de bureau, je n’ai pas besoin de faire cette modification, sur mon PC portable, j’ai besoin.

Bug matériel

Dans de rare cas, l’horloge interne de l’ESP32 ne démarre pas. Pour vérifier qu’elle tourne correctement, sur la page d’accueil vous devez avoir l’heure. Un peu plus d’explication ici : https://f1atb.fr/programmation-de-lesp32-application-au-routeur-photovoltaique/

Comparaison des capteurs de mesure

Pour vous aider dans votre choix du capteur de mesure en entrée, voici un tableau donnant les + et les -.

CapteurPériode échantillonnage+
UxI40 msÉchantillonnage rapide permettant une grande réactivité en cas de changement de la consommationDu câblage de différents composants, difficile pour les non-électroniciens
Linky2 sMême mesures qu’EnedisUn peu de câblages et ligne à tirer depuis le compteur.
Échantillonnage lent : 2s
UxIx2400 msTrès simple à câbler. Zéro soudure.
Échantillonnage correct.
Deuxième canal de mesure
Légèrement plus cher que les autres solutions.
Envoy-S400msPeu de câblage.
Echantillonnage correct.
Limité au produit Enphase firmware V5 et V7
Shelly400msPeu de câblage.
Echantillonnage correct.
Monophasé ou Triphasé
Externe2 sPermet de déporter le routeur près du dispositif à piloter.Nécessite un ESP32 avec un des 5 capteurs cité plus haut pour mesurer les puissances.

Visualisation à distance

Certaines des données peuvent être affiché à distance sur un mini écran qui s’allume au passage d’une personne. Les détails de la construction sont disponibles ici : https://f1atb.fr/affichage-a-distance-consommation-ou-surproduction-electrique/

Si vous changez de version de routeur, il faut mettre à jour le logiciel de l’affichage distant.

Evolutions demandées

Nombreuses sont les demandes d’évolutions du routeur. Ci dessous une récapitulation des principales.

SujetDescriptionStatus
Bouton Marche ForcéeForcer le Triac à On pendant 2h par exemple
TempoAfficher la couleur du jour et jour+1 des abonnements TempoRéalisé dans la version 7
Actions avec TempoConditionner l’exécution d’actions à la couleur Tempo du JourRéalisé dans la version 7
Train de 1/2 sinusoïdesProposer un mode permettant, au lieu de hacher la sinusoide de tension, l’envoi de trains de demi-sinusoïde toutes les secondesEn cours de développement
Source MQTTIntégrer un message via MQTT comme source de mesure de la puissance
Evolutions MaisonnetteAfficher Tempo et ouverture du Triac dans l »affichage distant (Maisonnette)Affichage Tempo à partir version 7
Shelly loginPossibilité de renseigner le login et mot de passe du shellyNe dispose pas de Shelly actuellement pour tester.
Activer Actions à distancePossibilité d’activer / désactiver le routeur solaire (surtout le triac) à distance via un système de domotique (soit via une API, une requête HTTP ou MQTT) ou même de le forcer à ON. 
Source ECU-CIntégrer l’ECU-C d’AP System comme source de mesure de la puissance
Multi TriacsRajouter des Triacs pour différentes charges.
Echange températurePouvoir echanger d’un ESP vers l’autre, la température, comme les puissances.
MQTT triphaséEnvoyer le détail des puissances des 3 phases
Source SmartGPour les compteurs belges.En développement. Recherche testeurs.

Sécurité

En travaillant sur ce projet en 230V, vous acceptez d’assumer la responsabilité de votre propre sécurité et de prendre toutes les précautions nécessaires pour éviter les accidents électriques.

Responsabilité

Articles sur le photovoltaïque

F1ATB André

Radio Amateur - Domotique - Photovoltaïque

Vous aimerez aussi...

1 267 réponses

  1. Marcos83 dit :

    Bonjour André,
    Juste une bricole au regard de ce que je constate dans les commentaires.
    J’ai constaté par hasard que l’info « ESP On depuis hr-min » repartait à zéro (pageBrute) . En regardant votre code j’ai remarqué que vous utilisiez la valeur de Millis() au démarrage puis que vous la compariez avec le millis() en cours. Il me semble que millis() déborde au bout de 49 jr environ, donc on repart à zéro et la durée n’est plus représentative. Alors tant qu’ a donner une info… A moins que ce ne soit voulu ?

    Sur un de mes projet j’utilise une variable globale int StartingTimeUnix = 0; qui prend la valeur du temps Unix (donc en seconde) au premier passage de l’envoi des données en page web. (ça laisse le temps de récupérer l’heure NTP…). on peut aussi le mettre dans le setup() mais j’ai parfois eu des valeurs erronées parce que le NTP obtenait parfois sa valeur après la fin du Setup()…

    « `cpp
    if (DATEvalid) {
    if (StartingTimeUnix == 0) { StartingTimeUnix = Maintenant(); } // Fonction qui me renvoie Date/heure/min/sec en sec
    ESP_On = Maintenant() – StartingTimeUnix;
    }
    S += String(ESP_On);// écart en secondes
    « `

    Sur la page Web, je récupére des secondes donc :

    « `cpp
    //***************Affichage temps de fonctionnement ESP**************************
    var J = parseInt(Val_71_)/86400; // exemple : 700 000/86400 => 8.10 jours
    var H = parseInt(Val_71_)%86400; // 700 000%86400 => 8800 sec
    var M = H%3600; // 8800 % 3600 => 1600 sec
    M = parseInt(M/60); // 1600 / 60 => 26.6 min
    H = parseInt(H/3600); // 8800/3600 => 2.44 hr
    GID(‘ESP_On’).innerHTML= ‘Système ON depuis: ‘ + parseInt(J) + ‘jr ‘ + H + ‘hr ‘ + M + ‘min’;
    « `

    Encore bravo pour tous ces multiples projets !

  2. Marcos83 dit :

    C’est étonnant, je n’ai pas ce genre de blocage Wifi chez moi. Il y a quelques temps, j’avais remarqué plus de 1500 heures de fonctionnement du router (je suis encore à la Version 3.01 UxL qui tourne comme une horloge suisse) et hier j’ai constaté seulement 90hr. comme je n’ai pas relevé de reset j’ai voulu comprendre.,

    Si vous vous souvenez, Je vous avais suggéré l’idée d’intégrer les mises à jour via la page web sans passer par l’IDE.
    Je l’ai intégré dans mon code de Suiveur Solaire et si ça un intérêt pour vous je vous le transmets via email. Vous n’aurez qu’à l’adapter. C’est ce que j’ai fait en récupérant un fichier .h d’une bibliothèque existante et en le modifiant pour mes besoins. j’ai dû prendre au max 1% de mémoire, donc ce n’est pas trop volumineux mais je suis sûr que ce sera facile pour vous de l’optimiser.. Personnellement, j’ai pas trop investigué pour supprimer des lignes de code que je n’utilise pas. J’ai encore de la place sur mon ESP.
    Bien à vous.

  3. lejeu028 dit :

    Bonjour André,
    Tout d’abord merci pour cet excellent travail et pour tous les upgrades réalisés : J’utilise le routeur V07.03 avec grand plaisir.
    Je souhaiterais en installer un dans un logement ne disposant pas de WIFI (accès internet par partage de connexion).
    A priori, je pense que tes routeurs ne sont pas compatibles avec ce type d’installation. Peux-tu me le confirmer ?
    Si c’est le cas, est-il envisageable de mettre l’ESP en mode « acces point » en tout temps ? Je pensais modifier le soft en conséquence mais je voulais avoir ton avis avant de me lancer.
    Merci d’avance
    Damien

    • F1ATB André dit :

      On peut laisser l’ESP en AP. Il y a par contre le problème de l’heure. Impossible d’avoir l’heure par internet. Cela implique une seule période de programmation sur 24h pour être indépendant de l’heure.

      Cdlt

  4. Alexandre COUDERT dit :

    Bonjour André et félicitation pour tous ce travail accompli!
    Je ne vous écris pas simplement pour vous offrir des roses mais aussi pour vous demander un renseignement..:
    J’ai lors de la compilation l’erreur (#include )
    Et évidemment ca ne fonctionne pas.. Avez-vous une idée de mon problème?

    • F1ATB André dit :

      Il faudrait m’en dire plus sur l’erreur, mais regardez sur cette page, le chapitre Bugs Soft. Vous y trouverez surement la solution.

      Cdlt

  5. Philippe dit :

    Bonjour André,
    J’ai 2 ESP et la « maison afficheur ». J’ai 2 soucis :
    1) Je constate tant pour l’ESP distant (ESP2) que pour la maison des déconnexions fréquentes du réseau Wifi. La maison repasse en mode AP temporairement (et a priori aléatoirement) puis retrouve la Wifi. L’ESP2 se déconnecte pendant parfois de longues minutes. Puis se reconnecte.
    2) Avec cette déconnection, je perds l’historique de la température ballon de l’ESP2 (est-ce lié ?).
    Est-ce que ce sont des comportements normaux ?
    Ou est-ce que je dois vérifier/corriger quelque chose ?
    Merci par avance.

    • F1ATB André dit :

      Si le WIFI est coupé pendant plus de 180 secondes, l’ESP32 se reset.
      Cela vient en général d’un WIFI mal capté (inférieur à -80dBm).
      Hier quelqu’un m’a dit avoir tenu 1500 heures sans coupure. De mon côté, j’ai 3 routeurs. Il y en a un qui se coupe une fois par 24h.

      Comme les données sont stockées en RAM (sauf le bilan de fin de journée en ROM), à chaque Reset, on perd tout.
      Je ne peux pas stocker en ROM, car sur un ESP32, il ne faut pas faire trop d’écriture en ROM.

      Cdlt

      • Philippe dit :

        Merci pour ces explications. Le Reset au bout de 180s de perte de Wifi est-il réglable (pour éventuellement allonger la durée) ?

      • Marcos83 dit :

        C’est moi qui avait parlé de 1500hr. Désolé, je me suis emporté, c’est 1150h (ce qui reste très bien aussi !). Pour info, si ça peut servir pour investiguer vers des améliorations possibles, mon installation wifi est relativement simple. J’ai très peu d’objets connecté en Wifi (1 tablette, 2 smartphones, 1 Shelly EM, 1 routeur V3.01 UxL et un Tracker Solaire). Les ordinateurs et le serveur sont sur réseau câblé.
        Je suis en IP fixe chez Free (FullStack), et tous mes objets connectés en wifi sont en IP fixe.
        Le seul objet connecté avec l’extérieur (hormis l’appel NTP du routeur et du Tracker Solaire) c’est un serveur Synology en RJ45 sur lequel j’ai Home Assistant est d’autres services que je peux consulter hors de chez moi. Le Routeur d’André reçoit le wifi avec un signal de -70db. C’est moyen mais je n’ai aucun problème.
        EN revanche, j’ai séparé les deux bandes Wifi (5Ghz et 2.4Ghz). J’ai choisi cette option pour connecter les routeurs sur le 2.4Ghz. Tous mes appareils en wifi sont connectés sur le 2.4Ghz. C’est plus stable semble t-il. Le mieux est de faire des essais. D’ailleurs, la gamme Shelly ne fonctionne pas sur le 5Ghz.( à moins d’une mise à jour …)
        Cdlt

  6. Axel dit :

    Merci pour l’excellent travail. Le système fonctionne jour après jour depuis environ un mois sans aucun problème. J’ai toujours été ennuyé de donner autant d’énergie à EDF. J’ai pu réduire de moitié environ mon énergie extérieure. Parce que nous avons souvent une chose bcp dans le sud-est : le soleil. Super, merci beaucoup

  7. Fabien dit :

    bonjour à tout le monde
    je n arrive pas à me connecter à l esp32 en mettant 192.168.4.1 dans la barre de recherche pourtant l esp32 s affiche bien sur mon réseau WiFi
    merci
    bonne journée

  8. Serge+11 dit :

    Bonjour,
    J’ai installé la dernière version (V7.03_RMS) toujours en mesure UxI.
    J’ai l’ESP source qui fonctionne et ai ajouté un ESP distant avec un SSR fonctionnel (testé avec un autre programme).
    J’ai installé le même programme sur les deux ESP et ai configuré le distant sur la page paramètres en ESP Externe et renseigné l’adresse IP.
    J’ai ensuite créer une action sur la page Actions de l’ESP source avec l’adresse IP de l’ESP distant dans la case « HOST » et la commande « gpio=16&out=1 » pour ON et « gpio=16&out=0&init=0 » pour OFF.
    J’ai fait des simulations (avec seuils, marche forcé) mais aucune réaction au relai SSR.
    Si vous pouvez m’éclairer.
    Merci d’avance et bonne fin de journée.

  9. bonjour André.je reviens vers vous car je voudrais passer de la verssion v6.2 a la version v7.3 et au televersement j ai ce message d erreur.C:\Users\truff\AppData\Local\Temp\3067dee9-2f37-4be9-a098-e52667fe400f_Solar_Router_V7_03_RMS.zip.00f\Solar_Router_V7_03_RMS\Solar_Router_V7_03_RMS.ino:66:10: fatal error: pageHtmlBrute.h: No such file or directory
    #include « pageHtmlBrute.h »
    ^~~~~~~~~~~~~~~~~
    compilation terminated.

    exit status 1

    Compilation error: pageHtmlBrute.h: No such file or directory auriez vous une solution .merci par avance cdlt alain

    • F1ATB André dit :

      Redezippez l’ensemble et dans Arduino lancez bien le programme dans Solar_Router_V7_03_RMS.ino pour le compiler.

      Vous avez un fichier manquant ou vous ne compilez pas le bon.

      Cdlt

      • bonjour Andre.j ai réussi a téléverser la nouvelle version, mais j ai toujours le même problème ,quand je suis sur le web ,j ai tout d’abord des donnees incoherentes,avec un clignotement de la led rouge d environ 1s.mais je m aperçois. que je suis sur uxl dans les paramètres et une fois que j ai corrige je n ai plus de données.Apparement je n ai pas de données du linky.J ai change la résistance r1 pour une 1200 ohms, vérifié tout mes câblages, mais rien n y fait .J ai un clignotement des deux leds toute les 3 minutes environ. Désolée de vous déranger encore une fois ,mais je suis bloque.cdlt alain

        • F1ATB André dit :

          En Uxi, l’ESP32 lit ses propres entrées et mesure du bruit. Tout se passe bien pour lui. En mode Linky, si pas de clignotement rouge toutes les 2s, il y a un problème.
          Toutes les 180s, si aucun message est reçu du Linky, il se reset.
          Essayez quand même de couper le courant d’alimentation du routeur 5s, puis de le relancer.

          Cdlt

  10. Arno dit :

    Bonjour André
    J ai une idée de fonctionnalité à ajouter .
    L hiver il n y a pas assez de puissance routée dans le ballon pour assurer une quantité d’eau chaude pour la maison . Mais pour ne pas en renvoyer sur EDF il faut pas que le ballon d eau chaude soit trop chaud. L ‘idée serait de programmer un complément de chauffe la nuit par rapport à ce qu’à injecté le triac jusqu’à une valeur prédéterminée par exemple 3kW. Cette puissance ne seraient pas comptabilisée dans la puissance routée.
    Voilà si tu trouve l’idée inintéressante et que tu as du temps.
    cordialement arno

    • F1ATB André dit :

      Un peu compliqué, cela dépend de la charge branchée.

      Cdlt

      • Arno dit :

        bonjour ce serait pour la version avec la mesure de puissance du triac par jour pour moi j ai besoin de 4 kW/h de chauffe pour avoir suffisamment . Donc ce serait d allumer le triac à 100% la nuit pour compléter la puissance à 4.
        cordialement

      • Ludovic J dit :

        Bonjour,

        J’ai fait exactement ce système. Il estime pendant le jour la quantité d’énergie routée, et la nuit il complète à 6KWh pendant une période forcée à « On ».
        Pour que cela fonctionne, il faut définir la puissance du chauffe-eau, et la valeur d’énergie désirée par jour.
        Les paramètres sont passés dans « Ordre On » (Actions.cpp récupère les valeurs):
        gpio=21&out=1&auto=6K&charge=3000W
        auto: indique que les périodes « On » vont être limitée à 6KWh
        charge: puissance du chauffe-eau

        L’aspect logiciel de l’estimation d’énergie est simple; à chaque interruption de zéro-cross j’ajoute dans un compteur d’énergie, une partie qui correspond au déphasage actuel; c’est une puissance délivrée pour 10ms sur une charge de 255W normalisée (on adapte ensuite à la résistance définie). On ajoute dans une variable le contenu d’une case de tableau: EnergieJour += Retard2Nrj_Phase[retard];

        void IRAM_ATTR currentNull() {
        IT10ms += 1;
        if ((millis() – lastIT) > 2) {
        delayTriac = 0; // Time synchro every 10ms
        lastIT = millis();
        EnergieJour += Retard2Nrj_Phase[retard];
        }
        }

        Tout est dans la définition du tableau Retard2Nrj_Phase[] qui retourne la puissance délivrée en fonction du déphasage.
        La résistance variant avec la température, si le retard est > 30deg, le résultat théorique n’est plus valable:
        thRetard2Nrj_Phase[i] = 255 * (1 – i – sin(2*i*PI)/(2*PI))

        Par contre, avec quelque mesures sur le courant en fonction du retard, j’ai pu déterminé une correction qui permet d’avoir au final une valeur proche de la réalité.
        https://www.zupimages.net/viewer.php?id=23/46/73iq.png

        Au final, on obtient une courbe réelle assez différente de la théorie:
        https://www.zupimages.net/viewer.php?id=23/46/eoa7.png

        C’est donc cette courbe qui est enregistrée dans le tableau Retard2Nrj_Phase[].
        Quand on veut connaitre la quantité d’énergie routée, il faut faire ce calcul pour avoir les Wh accumulés:
        EnergieJourWh = EnergieJour / 360000 * PuissanceChauffeEau / Retard2Nrj_Phase[0];

        PuissanceChauffeEau a été défini dans les paramètres « Ordre On »
        Le compteur EnergieJour est remis à zéro en début de période de routage (pas à minuit car on va compléter juste après).

        La fonction de chauffe « jusqu’à atteindre la consigne » se fait dans GestionOverproduction():
        MinEnergieJourWh et commandeOnAuto sont définis dans les paramètres « Ordre On »

        if (Type_en_cours == 2) {
        if (commandeOnAuto && EnergieJourWh >= MinEnergieJourWh) {
        // Le routage d’énergie vers le chauffe-eau dans la journée a été suffisant; on ne chauffe donc pas malgré la commande ON
        retardF = 100;
        retard = 100;
        LesActions[0].On = false;
        } else {
        // On chauffe, ou on chauffe jusqu’à atteindre MinEnergieJourWh
        Debug.println(« EnergieJour  » + String(EnergieJour) +  » EnergieJourWh  » + String(EnergieJourWh) +  » < MinEnergieJourWh " + String(MinEnergieJourWh));
        // Seul le triac est contrôlé ici
        // On peut aussi forcer le chauffage sur une durée minimale avec une commande "On" sur le relais; elle s'exécutera même si le seuil d'énergie a été atteint
        retardF = 0;
        retard = 0;
        LesActions[0].On = true;
        }
        }

        Le code complet est disponible ici (dérivé du 6.02):
        https://drive.google.com/file/d/14bCgHJxj_Esu84wG1eCs-5umsIH9uHyy/view?usp=drive_link

        Comme ce code gère aussi une sortie triphasée et une seconde sortie monophasée, il a de nombreauses modifications.
        La table d'estimation d'énergie routée, et le principe de fonctionnement reste cependant réutilisable.

        Le système garanti seulement qu'une quantité d'énergie est envoyée dans le ballon, pas que l'eau sera chaude (en cas de consommation supérieure au minimum demandé). Si le ballon est plein, l'estimateur d'énergie va continuer à incrémenter le compteur car il ne sait pas que la puissance n'est pas consommée (ce n'est pas gênant, vu que le ballon est plein).

        Cordialement,

  11. Nicolas dit :

    Bonsoir y’a t’il un problème de mixer les versions . La mesure est prise avec un esp ulx2 en version 4. J’ai installé sur un autre ESP la version 6 . Sur celui ci Je mets comme esp externe celui avec la version 4 ( celui qui prend les mesures ) . Les mesures que je vois avec l’esp en 6 sont incohérentes . Énergie active totale se retrouve dans l’énergie active jour . En fait les mesures ont l’air d’être mélangés
    Faut il que je mette tous les esp à la même version. Si je passe en version 7 par l’OTA Est ce que toutes les paramètres sont réinitialisées ??
    Merci

    • F1ATB André dit :

      Oui, c’est écrit dans la documentation, il faut tous les ESP à la même version.

      Quand on change de numéro entier de version, les paramètres sont perdus. Notez les sur une feuille de papier avant.

      Cdlt

  12. désole André de vous avoir dérange ,grosse erreur de débutant ,mauvaise connexion du gpo 26.Je continue mes essais et merci beaucoup pour votre efficacité cdlt

  13. Arnaud D. dit :

    Bonjour André,
    Je n’arrive pas a obtenir une régulation stable.
    Mon chauffe-eau fait 3000W.
    Même en indiquant ouvre max : 25%, je constate des oscillations avec des pointes à 3000W.
    J’ai testé plusieurs valeur de gain, mais même en le mettant à 1, cela oscille quand même.
    D’où peu bien provenir le problème ?

    • Arnaud D. dit :

      Le problème semble résolu.
      J’ai installé la dernière version (j’avais la 6.0).
      Au début, j’avais des oscillations, mais maintenant cela fonctionne.
      Je ne sais pas ce que j’ai changé, mais avec un gain au alentours de 10, cela marche.
      Encore merci pour votre travail !

      Suggestion d’amélioration : ajouter une selection (checkbox) des courbes à afficher dans les graphique 10 min.
      Personnellement, la puissance apparente ne m’intéresse pas trop, et le graphique serait plus lisible si elle n’était pas la.

  14. ton dit :

    \Arduino files\libraries\RemoteDebug\src\utility\WebSockets.cpp:42:10: fatal error: hwcrypto/sha.h: No such file or directory

  15. Galharret dit :

    Bonjour, est il possible de commander un GPIO d’une ESP depuis un PC (ou une box domotique) avec un lien, par exemple
    192.168.1.200/Actions?gpio=4&out=1&init=0 ?

    Merci

  16. DD dit :

    Bonjour,

    7.03 « Version Obsolète » ????
    Nouvelle version dispo?

    Merci.

  17. hamelin samuel dit :

    Bonjour André,
    ça y est je m’ y remet.
    J’ ai un probleme avec le programe.Voici l érreur.
    c:\Users\pouic\OneDrive\Documents\Arduino\libraries\RemoteDebug\src\utility\WebSockets.cpp:42:10: fatal error: hwcrypto/sha.h: No such file or directory
    #include
    ^~~~~~~~~~~~~~~~
    compilation terminated.
    exit status 1

    Compilation error: exit status 1.

    je ne trouve pas la ligne qu il, faut corriger, peut tu m’ aider stp.

  18. Gilles B. dit :

    Bonjour André,
    je viens d’installer la version V08 du routeur et sauf erreur de ma part, je constate un bug sur l’affichage de l’énergie Active du jour ainsi qu’au niveau des données remontées via MQTT sur HA.
    Il s’agit de la valeur Routeur Solaire Routeur_PV EnergieJour_M_Soutiree qui totalise maintenant la totalité du cumul remontée via mon shelly EM… un bug ou une explication ?
    Cdlt Gilles

    • F1ATB André dit :

      Gilles

      J’ai relu le code et n’ai rien trouvé sauf un petit bug pour le pourcentage d’ouverture du Triac.

      J’ai mis en ligne une version 8.01 qui corrige ce petit bug.

      Si le problème persiste chez vous, envoyez-moi une copie d’écran :
      – du tableau principal en haut de la page d’accueil
      – le tableau du Shelly dans la page données brutes
      – la copie d’écran des données MQTT d’en HA (avec les noms des variables si possible non coupés)

      Cdlt

  19. Loïc dit :

    Bonjour André encore un super merci pour ce que tu fais.
    J’ai réalisé le routeur UxI avec pince ampèremétrique en version RMS 7.03. J’ai réalisé l’étalonnage avec un radiateur de 1200w.
    Tout est ok le routeur me donne bien 1200w (ainsi qu’un PZEM et qu’un Shelly également, je n’ai pas de linky).
    Par contre sur les faibles consommations (talon de maison 150w par exemple) le routeur indique environ 100w de plus que le PZEM ou Shelly.
    Sur les grosses puissance la mesure à l’air correcte
    De quoi pourrait venir le problème ?

  20. alexandre dit :

    Bonjour, j’ai réalisé le câblage avec un relai SSR, le même que votre article.
    Lorsque le relai reçoit un tension de 3.3v, celle de l’esp32, la led du relai ne s’allume pas, comme si la tension était trop faible pour lui. J’ai testé le relai avec une alim 24v et le relai est bien fonctionnel. Avez vous être confronté à ce problème?
    Merci

    • F1ATB André dit :

      Bizarre. Moi j’en met 3 en parallèle pour commuter du triphasé. Votre alimentation 5V est peut-être un peu faible.

      Cdlt

      • alexandre dit :

        Merci pour votre réponse, j’ai vérifié, l’alim 5v est assez puissante, donc je ne sais pas quel est le problème, même en ne branchant que le relai sur la sortie 3v de l’esp32, impossible de faire fonctionner le relai. Je ne vois pas d’où vient le problème. Tant pis je laisse tomber. Merci pour votre aide et votre article très bien fait.

  21. Paul Nicolas dit :

    Bonjour,

    Merci pour le partage de votre programme et du montage que j’ai réalisé et qui fonctionne à merveille.
    J’ai une question concernant la commande des relais statiques.
    J’aimerais déclencher un relais via l’interface de l’application selon une puissance définie.
    Par exemple, si je vends plus de 200W, j’aimerais déclencher le relais (passer de 0 à 1).
    Comment le faire avec votre application ?

    J’ai regardé et j’ai mis dans les champs
    « Ordre on » la valeur « gpio=3&out=1 »
    « Ordre off » la valeur « gpio=3&out=0 »
    Pw 0
    Et cliqué sur le bouton rouge « ON »

    Est-ce la bonne procédure ?

    Merci d’avance pour votre assistance.

    Cordialement,

    Paul

  22. Jean TALLON dit :

    Bonjour André
    J’ai un plancher chauffant avec ballon tampon de 500l alimenté par PAC géothermique. Je vais mettre des résistances dans le ballon et le routeur devrait dériver en premier vers ce ballon l’a puissance produite disponible.( il y a la prise de t°). Une fois à température, il devrait pouvoir dériver vers l’ECS si besoin. Sinon vers le réseau. Comment verriez vous une solution ?. Pour le moment je teste sur un ampoule en attendant de pouvoir vider le ballon chauffage arrêté. Acuellement j’ai une esp32 à côté du linky et l’autre esp32 en slave. Mais je vais changer pour du shelly pour le temps de latence du linky et du wifi.

    Dans votre programme, en compilant avec l’environnement platformio, il me donne le message : »DynamicJsonDocument is deprecated use Jsondocument instead »?. j’ai regardé : https://arduinojson.org/v7/how-to/upgrade-from-v6/.
    Modif faite, c’est OK .

    Merci pour tout

    • F1ATB André dit :

      Pour le Triac ou un relais, vous mettez des seuils de déclenchement légèrement différent pour favoriser l’un ou l’autre.

      Cdlt

  23. Heitz dit :

    Bonjour, je ne parviens pas a compiler le programme, a chaque fois ca me donne l ‘erreur
    Compilation error: stray ‘#’ in program

  24. Cédric dit :

    Bonjour, est-il possible d’utilisé en source de mesure un capteur que j’ai intégré dans home assistant ?
    Merci par avance pour votre réponse.

    • F1ATB André dit :

      Désolé pour l’instant je n’ai pas ce type de capteur.
      Sachez qu’il faut au minimum une mesure de puissance toutes les 2s.

      Cdlt

  25. Patrick dit :

    Bonjour André, j’aime cette créativité et voir ta réalisation, pour ma part pour l’instant je suis parti sur une « variante » native en esphome que je gère pas mal et surtout commencé il y a un an où pour le routeur j’ai intégré un écran nextion pour le gérer sans interface web (c’est toujours quand tout plante qu’on a besoin 🙂 ) , mais pour certains projets pq pas le tien ?

    J’ai juste une question, c’est mon aspect sécurité… désolé…, quand tu utilises une mesure déportée (second ESP, shelly…) que fais tu (enfin le pilotage puissances) si la source de mesure ne réponds plus ? Tu pars en mode sécurité et coupes, restes en dernière valeur ?

    Cordialement,

    Patrick

    • F1ATB André dit :

      En cas de souci avec les mesures, il y a 2 tests de sécurité :
      – pas de liaison WIFI, le système se reset au bout de 90s
      – pas de données de puissance cohérente, le système se reset au bout de 3mn

      A chaque reset on arrête tout en attendant les premiers résultats de mesure de puissance.

      Cdlt

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *